Le Barzaz Breiz

 

Un grand merci à Pierre Q. pour m'avoir permis de disposer comme je le voulais,

 de toutes les infos et chansons de son site "Son an ton"

 qui est une vraie mine d'or pour tous les passionnés du Barzaz Breiz.

N'hésitez surtout pas à aller lui rendre une petite visite sur son site :

http://pagesperso-orange.fr/per.kentel/index_perso.htm

 

Chansons extraites du

Barbarz Breiz :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Barzaz Breiz... Un nom un peu barbare quand on ne connaît pas le breton... Mais un nom qui veut dire beaucoup dans la culture  musicale bretonne.

Le Barzaz Breiz, ou en français "Recueil de poèmes de Bretagne", est tout simplement un recueil de chants populaires bretons, des chants récoltés auprès de la population bretonne au début du 19ème siècle par le Marquis Hersart de la Villemarqué (Kervarker en breton). La première édition de ce recueil est parue en 1839 et comporte une centaine de chansons, présentées avec leur traduction en français et la mélodie, classées en trois catégories :

- les "gwerziou" : chants mythologiques, héroïques, historiques et ballades
- les "soniou" : chants de fêtes et d'amour
- des légendes et chants religieux.

 

Le Barzaz Breiz regroupe des chansons issues de toutes les régions de Bretagne. L'origine des chansons, les bardes, la vie et les croyances des Bretons depuis le moyen âge jusqu'à son époque, la langue bretonne, tout cela y est indiqué et chaque chanson est précédée et suivie de commentaires détaillés.

L'auteur du Barzaz Breiz, Théodore Hersart de la Villemarqué, fut un ancien élève de l'Ecole des Chartes. Il naît en 1815 à Quimperlé et partage son enfance entre Cornouailles et la campagne avoisinante. Il est élevé dans une famille qui ne s'exprime qu'en français mais il est immergé de manière permanente dans le breton local qui est la seule langue utilisée dans les campagnes à cette époque, et il le parle couramment.

 

Entre 1833 et 1837, il va sillonner les campagnes de Cornouailles où il notera le répertoire des poésies et gwerz (chant racontant une histoire, ballade) chantées par les paysans. En 1837, ses carnets comportent près de 300 pages de transcriptions et notes diverses. Il se lance alors dans un travail de sélection et de restauration des textes recueillis, qu'il traduit et commente.

 

L'ouvrage connaîtra un succès immédiat dès sa publication. Des commentaires élogieux paraissent dans la presse bretonne, mais également dans la presse parisienne. Le succès dépasse même les frontières où son ouvrage sera apprécié et traduit.

Théodore Hersart de la Villemarqué poursuit alors ses travaux. Il publie une seconde édition enrichie en 1945, puis en 1867.

En 1846, on lui décerne la Légion d'honneur. Il entre à l'Institut en 1858.

 

Vers 1867 les premiers doutes sur l'authenticité des chants du Barzaz-Breiz, jusqu'alors exprimés à mots couverts, sont étalés publiquement. Des controverses passionnées sont ouvertes. La Villemarqué est accusé d'avoir inventé de toute pièce les chants populaires ainsi que les mélodies qui les accompagnaient. On va même jusqu'à dire qu'il a écrit ses textes en français puis les a fait traduire en Breton, ne maîtrisant pas la langue.

La Villemarqué meurt le 8 décembre 1895 près de Quimperlé.

La polémique ne s'arrêta pas pour autant et dura encore longtemps.
En 1964, Donatien Laurent, chercheur au CNRS, découvre dans les archives familiales, au manoir même de La Villemarqué, de précieux carnets. La vérité devait être ainsi rétablie : il s'agissait bien de carnets d'enquête et de notes de terrain, et non de copies faites après coup !
Il fallut 10 années à Donatien Laurent pour décrypter le premier carnet, le traduire et en faire l'analyse. Aujourd'hui, Donatien Laurent est Directeur du Centre de Recherches Bretonnes et Celtiques de Brest.

La chanson populaire comme expression naturelle des campagnes bretonnes disparaît en même temps que la pratique de la langue et l'uniformisation des loisirs au niveau français et mondial ; les occasions de transmission et de création, liées aux travaux des champs et aux fêtes religieuses d'autrefois, n'existent plus. Jusqu'aux années 80 il restait encore de nombreux chanteurs, et Yann-Fañch Kemener a publié des Carnets de route qui resteront sans doute comme le dernier témoignage (surtout issu du centre Bretagne) de ce qu'a été la forme authentique de la chanson traditionnelle bretonne.

Pourtant, alors que la pratique du breton décline, l'expression artistique de la culture bretonne - la musique et la danse - connaît un succès impressionnant dans les fest-noz, les concerts, les disques ... et quelques sites Internet !

Le Barzaz Breiz a eu une grande influence sur beaucoup de chanteurs et musiciens bretons comme Gilles Servat, Alan Stivell (qui lui emprunte plusieurs musiques et textes comme Marv Pontkalleg, An Alarc'h, Silvestrig, Jenovefa, Bale Arzur, Diougan Gwenc'hlan), mais aussi Tri Yann...

Quelques disques faciles à trouver dans le commerce :

  • Les sources du Barzaz Breiz aujourd'hui : des enregistrements réalisés de 1900 à nos jours de versions originales de 20 chansons du recueil de La Villemarqué, avec une notice très complète
  • Les soeurs Goadec (kan-ha-diskan) :

    Les légendaires voix de Bretagne
    Enregistrement public (en 1973, à Paris et au festival de Kertalg avec Alan Stivell)

  • Louise Ebrel et Eugenie Goadec (kan-ha-diskan) : Gwrizioù (1994)
  • Les frères Morvan (kan-ha-diskan, polka, scottish, gwerz) : Fest-noz à Botcol
  • Alan Stivell : E Langonned (1977), album acoustique avec plusieurs gwerz (E parrez Langonned, Jenovefa, Diougan Gwenc'hlan)
  • Yann-Fañch Kemener (kan-ha-diskan, gwerz) :

    Chants profonds de Bretagne (1977)
    Kan-ha-diskan (1997)

  • Denez Prigent (gwerz) : Ar gouriz koar (1996)
  • Anne Auffret, Jean Baron, Michel Ghesquière (cantiques) : Soñj (1991)
  •  

Quelques livres :

  • Donatien Laurent, Aux sources du Barzaz-Breiz, La mémoire d'un peuple, Le Chasse-Marée-ArMen, Douarnenez,1989
  • Hersart de La Villemarqué, Barzaz-Breiz, Chants populaires de la Bretagne, Librairie académique Perrin, Paris, 1963
  • Barzaz Breiz Chants populaires de Bretagne, Ed. du Layeur, Paris, 1999

Sources :

Article Son ha Ton, chansons traditionnelles bretonnes : http://pagesperso-orange.fr/per.kentel/frame_recherche.htm

Article Bretagnenet : http://www.bretagnenet.com/strobinet/barzaz/barzaz2.htm

 

Retour Armor en culture

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com