War bont an Naoned

(Sur le pont de Nantes)

Extrait du recueil "Kanomp Uhel"

Editions Coop Breizh

 

P'edon war bont an Naoned, di ge don lan li ra
P'edon war bont an Naoned, di ge don lan la
An deiz all o kanañ di ge don lan li ra
An deiz all o kanañ di ge don lan la

Me gwelet ur plac'h yaouank
'Hed ar stêr o ouelañ

Ha me goulenn diganti
Na perak e ouele

Va gwalenn aour, emezi,
Er mor a zo kouezhet

Petra 'rofet-hu din-me
Me 'yelo d'he zapañ

Hanter-kant skoed, emezi,
'Roin deoc'h a galon vat

'Vit ar gentañ ploñjadenn
Netra n'en deus gwelet

'Vit an eil ploñjadenn
Ar walenn zo touchet

'Vit an drede ploñjadenn
Ar paotr a zo beuzet

E dad a oa er prenestr
A ziroll da ouelañ

Tri mab am-eus me ganet
Hag o-zri ez int beuzet

E bered sakr an Dreinded
O-zri e vint beziet
 

Le sujet

Comme je passais sur le pont de Nantes, je vois une jeune fille en train de pleurer.

Je lui demande pourquoi elle pleure :
- Mon anneau d'or, dit-elle, est tombé à la mer .
- Que me donnerez-vous pour que j'aille le chercher ?
- Cinquante écus, et de bon coeur !

Le jeune homme plonge une fois, deux fois ... et se noie à la troisième.

Son père, à sa fenêtre, se lamente : "j'avais trois fils, ils se sont noyés tous les trois".
 

 

Sources : http://pagesperso-orange.fr/per.kentel/index_perso.htm

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com