Le  Tro-Breiz

 

Le Tro Breiz, qui en breton signifie "tour de Bretagne", est un pèlerinage catholique qui relie les villes des sept saints fondateurs de la Bretagne. Le pèlerin allait s'incliner sur les tombeaux des évêques fondateurs : Brieuc et Malo dans leur ville, Samson à Dol-de-Bretagne, Patern à Vannes, Corentin à Quimper, Pol Aurélien à Saint-Pol-de-Léon et Tugdual à Tréguier.

 

 

Notre Dame du Yaudet

 


Les anciens statuts du chapitre de la cathédrale de Rennes accordaient autant d'importance à ce pèlerinage qu'aux voyages de dévotion faits à Rome, Jérusalem ou Saint-Jacques de Compostelle

Le Tro-Breiz historique se faisait en un mois ou plus. Il n'est guère facile aujourd'hui d'accomplir d'une traite les 600 kilomètres du périple.
Le pèlerinage a été relancé en 1994 par l'association de type Loi 1901 « Les Chemins du Tro Breiz » qui oeuvre pour la renaissance du pèlerinage médiéval des Sept Saints Fondateurs de Bretagne.

L'édition estivale, annuelle, mêle découverte du patrimoine, animations bretonnes, randonnée et spiritualité.
Il faut maintenant sept années pour achever une boucle.

 

Eglise Saint Yves à Minihy-Treguier

 

Chaque année les marcheurs accomplissent une des sept étapes. La première boucle s'est terminée en août 2000.

Après un périple au Pays de Galles en 2002, sur les traces des saints fondateurs, une deuxième boucle est partie de saint Pol de Léon en août 2003.
Pour leur 5ème étape, les marcheurs ont relié Dol-de-Bretagne à Vannes entre le 29 juillet et le 4 août 2007.
La 6ème étape les mènera de Vannes à Quimper du 27 juillet au samedi 2 août 2008.

La légende dit que tout Breton qui fait le Tro Breiz est certain de gagner le Paradis.
Par contre, ceux qui ne le font pas de leur vivant devront le faire après leur mort en avançant chaque année de la longueur de leur cercueil !

Ce qui est certain c'est que le Tro-Breiz n'est pas une marche comme les autres, il se singularise par son tracé circulaire en sept étapes.
Le pèlerin du Tro-Breiz, n’a pas un lieu à gagner, mais une boucle à boucler.

 

Chapelle Saint Gonery à Plougrescant


En reliant les sept villes fondées par les saints qu’il est venu honorer, il encercle un territoire pour le sacraliser. Par ce geste pérégrine, il remonte le fil de l’histoire, tout en orientant de manière décisive sa propre aventure. A l’image de la pérégrination des moines fondateurs de la Bretagne, le Tro-Breiz est pour lui un cheminement en quête du Paradis.

De la même façon que Breiz s'écrit aussi Breizh, Tro-Breiz peut aussi s'écrire Tro-Breizh.
L'écriture «Tro-Breiz» est souvent utilisée à l'ouest de la Bretagne (Léon et Trégor).

Ailleurs c'est plutôt l'écriture «Tro-Breizh» qui s'impose. En fait, la véritable appellation est «Pèlerinage des Sept-Saints de Bretagne». C'est l'appellation que l'on retrouve dans tous les textes du Moyen Âge.

                     

N'hésitez pas à vous rendre sur le site "Les chemins du Tro Breiz", un site très complet où vous découvrirez les itinéraires du pèlerinage, des photos, des livres...

 

 

 

 

Sources :

Les chemins du Tro Breiz : http://www.tro-breiz.com/

 

 

 

Retour Armor en culture