Tempête

André Labrosse

Epervier le poète

© André Labrosse

Tous droits réservés

 

Ciel gris, arbres chagrinés.  
Vent suspect, feuilles bousculées  
Tombant sur un sol étranger.  
Bruit sourd, Tempête signalée.

La mer gronde sa rage familière  
Bouleversant les vagues journalières.  
Le monstre s’élève, voix singulière,  
Arrachant un doux repos de l’hémisphère.

Une forte pluie sur un sol démuni.  
Les âmes se réfugient dans leurs nids.  
Journée maussade à en perdre la vie,  
Yeux en pleurs à l’infini.

Cauchemar notoire d’une nuit tremblante.  
Sommeil d’une épée horrifiante.  
L’éveil surgit, une vie haletante.  
Un ciel bleu, une voix apaisante.

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com