Yann Venner

 

 

Photo Yann Venner © Yann Le Neveu

Tous droits réservés

 

Un immense merci  à Yann Venner pour sa gentillesse,

et pour m'avoir permis de publier ses poèmes sur Armor Passion.

 

 

 

Poèmes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yann Venner est né à St Brieuc et est ancien professeur des écoles à Binic. Il est un défenseur des laissés pour compte et des cultures minoritaires. Mais avant tout, c'est un amoureux des mots. Il confie "avoir un besoin d'écrire".

Ce goût des mots lui a été transmis par une institutrice de maternelle. "C'est elle qui m'a donné le goût des mots, le goût du pain, à trouver de la poésie même dans les choses les plus banales".

 

Yann Venner est un passionné des langues, parlant un peu l'arabe. Il a un doctorat en littérature maghrébine et éprouve un plaisir citoyen à promouvoir les cultures arabes et orientales à travers l'association Al Manar de Lannion.

Après une trentaine d'années à écrire des poèmes, écriture qu'il qualifie d'intimiste et rapide, il est passé à l'écriture de roman.

C'est en 2005 que sort Black Trelouzic, son premier roman noir, "un roman à l'écriture multicolore" comme il a été qualifié à sa sortie.

Fervent admirateur des dialogues d'Audiard, Yann Venner se régale à jouer avec les mots, aimant les blagues de comptoir, "les dialogues des gens de tous les jours".

 

Après ce premier livre à compte d'auteur, il écrit Aller simple pour Trélouzic et La disparue de Guingamp édités chez L'Ecir. On y retrouve le même village, né de l'imaginaire de l'écrivain, Trélouzic, qui pourrait être un bourg du Trégor ; les mêmes personnages : Fanch Bugale, un marin-pêcheur et son ami Eugène Cabioch.

Dans le dernier de la trilogie, La disparue de Guingamp, sorti en 2007, il écrit une intrigue qui se déroule dans le milieu du football.

« Je pratique la dérision et l'auto-dérision. C'est vrai que j'aime beaucoup l'humour même si je suis très romantique et sentimental », commente l'auteur, sourire aux lèvres. C'est ainsi que dans ce dernier roman, l'humour est toujours très présent, il se moque gentiment du milieu du foot, de la gendarmerie.

 

Dans son avant dernier roman, Lumière pour les oubliés, Yann Venner écrit là un roman plus délicat, plus engagé, traitant du thème des sans-papiers.

 

"La poésie n'est pas du vent, c'est le vent qui est poésie."Yann Venner

 que je vous invite vivement à retrouver sur ses deux sites officiels :

 

http://www.venneryann.com

http://www.venneryann.blogspot.com/

 

 

Son oeuvre :

 

- Cocktail cruel (mars 2010 - Editions Le Cormoran)

- Le parfum de la lune (octobre 2009 - Les Armoricaines Editions)

- Lumière pour les oubliés (avril 2009 - Le Cormoran)

- La disparue de Guingamp (Septembre 2007 - L'Ecir)

- L'enlèvement d'Guingamp (juin 2007 - Yann Venner)

- Aller simple pour Trelouzic (octobre 2006 - L'Ecir)

- Black Trelouzic (avril 2006 - Horizona & Cie)

 

           Sources

           BiographieYann Venner : extrait de l'article  de Véronique Constance - Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/2008/10/17/saint-brieuc/Yann-Venner-auteur-de-romans-noirs--54691414.html

               Photo Yann Venner : http://www.venneryann.com/article-33564387.html

 

 

 

Retour Armor en Poésie

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com