Eugène Guillevic

(1907 - 1997)

 

 

                            

Extraits :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eugène Guillevic, né à Carnac le 5 août 1907 et mort à Paris le 19 mars 1997, est l'un des plus importants poètes français de la seconde moitié du XXe siècle.

 

Après avoir passé un baccalauréat de mathématiques il est reçu au concours de 1926 dans l'administration de l'Enregistrement (Alsace, Ardennes). Nommé en 1935 à Paris rédacteur principal à la Direction Générale au Ministère des Finances et des Affaires économiques, il est affecté en 1942 au Contrôle économique. Il appartient de 1945 à 1947 aux Cabinets des ministres communistes François Billoux (Economie nationale) puis Charles Tillon (Reconstruction). En 1947 après l'éviction des ministres communistes, il réintègre l'Inspection Générale de l'Économie où il s'occupe notamment d'études de conjoncture et d'aménagement du territoire, jusqu'à sa retraite en 1967.

Il devient dès avant guerre l'ami de Jean Follain qui l'introduit dans le groupe Sagesse. Puis il appartient au groupe de l'École de Rochefort.

Catholique pratiquant jusque vers trente ans, il devient sympathisant communiste au moment de la Guerre d'Espagne, adhère en 1942 au Parti communiste alors qu'il se lie à Paul Éluard et participe aux publications de la presse clandestine (Pierre Seghers, Jean Lescure). Il demeure, malgré bien des réticences sur la fin des années 60, fidèle à son engagement jusqu'en 1980.

Après une période de résistance, de rébellion contre l'ordre social et l'ordre des choses, s'esquisse un retour à l'interrogation, une tentative d'apprivoiser le monde et son silence. Refusant la métaphysique, il choisit l'ici, qu'il explore sans fin, passionnément. Sa poésie est concise, franche comme le roc, rugueuse et généreuse, tout en demeurant suggestive. Sa poétique se caractérise aussi par son refus des métaphores, auxquelles il préfère les comparaisons, jugées moins mensongères.

Guillevic a reçu le Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1976 et le grand Prix national de poésie en 1984.

 

   Son oeuvre

 

  • Terraqué,  Gallimard, Paris (1942)

  • Elégies, avec une lithographie de Jean Dubuffet, Le Calligraphe, Paris (1946)

  • Traques, Editions de Minuit, Paris (1947)

  • Exécutoire, Gallimard, Paris (1947)

  • Gagner, Gallimard, Paris (1949)

  • Terre à bonheur, Seghers, Paris (1952), édition augmentée d'Envie de vivre, Seghers, Paris (1985)

  • 31 sonnets, préface de Aragon, Gallimard, Paris (1954), recueil que Guillevic n'a pas souhaité réédité.

  • Carnac, Gallimard, Paris (1961)

  • Sphère, Gallilmard, Paris, (1961)

  • Avec, Gallimard, Paris (1963)

  • Euclidiennes, Gallimard, Paris (1967)

  • Ville, Gallimard, Paris (1969)

  • Paroi, Gallimard, Paris (1970)

  • Encoches, Editeurs français réunis, Paris (1970)

  • Inclus, Gallimard, Paris (1973)

  • Du domaine, Gallimard, Paris (1977)

  • Etier, poèmes 1965-1975, Gallimard, Paris (1979)

  • Autres, poèmes 1969-1979, Gallimard, Paris (1980)

  • Trouées, poèmes 1973-1980, Gallimard, Paris (1981)

  • Requis, poèmes 1977-1982, Gallimard, Paris (1983) (ISBN 2070267385)

  • Timbres, Ecrits des Forges, Trois-Rivières (1986) (ISBN 2890460983)

  • Motifs, poèmes 1981-1984, Gallimard, Paris (1987) (ISBN 2070711102)

  • Creusement, poèmes 1977-1986, Gallimard, Paris (1987) (ISBN 2070711099)

  • Art poétique, poème 1985-1986, Gallimard, Paris (1989) (ISBN 2070717283)

  • Le Chant, poème 1987-1988, Gallimard, Paris (1990) (ISBN 207072123X)

  • Maintenant, poème 1986-1992, Gallimard, Paris (1993) (ISBN 2070733424)

  • Possibles futurs, poèmes 1982-1994, Gallimard, Paris (1966) (ISBN 2070745678)

  • Quotidiennes, poèmes 1994-1996, Gallimard, Paris (2002)

  • Présent, poèmes 1987-1997, Gallimard, Paris (2004) (ISBN 2070770214)

Plusieurs de ces recueils ont été réédités dans la collection de poche Poésie/Gallimard, Paris :

  • Terraqué, suivi d'Exécutoire, préface de Jacques Borel (1968)

  • Sphère, suivi de Carnac (1977)

  • Du domaine, suivi de Euclidiennes

  • Etier, suivi de Autres (1997) (ISBN 2070326284)

  • Art poétique, précédé de Paroi et suivi de Le Chant

Guillevic a publié un très grand nombre de plaquettes accompagnées de dessins, gravures ou lithographies de ses amis peintres, notamment Fernand Léger, Edouard Pignon, Dubuffet, Boris Taslitzky, Jacques Lagrange, Ubac, André Beaudin, Manessier, Bazaine.

Les poèmes de Guillevic ont été traduits dans plus de quarante langues de soixante pays. Guillevic lui-même, qui a appris l'allemand et l'alsacien dans sa jeunesse, est l'auteur de traductions (Goethe, Georg Trakl, Bertolt Brecht) et d'adaptations des oeuvres de poètes principalement d'Europe de l'Est.

 

Sources

Eugène Guillevic (article Wilkipedia) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne_Guillevic#Extraits

Photo Eugène Guillevic (article Radio Courtoisie) : http://radio-courtoisie.over-blog.com/archive-12-15-2006.html

 

Retour Armor en Poésie

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com