Perros-Guirec

Voir l'album photos de Perros-Guirec

Perros-Guirec ou Perroz-Gireg en breton, est une commune, chef-lieu de canton des Côtes d'Armor. Elle se trouve à environ 78 kms de Saint-Brieuc, 175 kms de Rennes et 524 kms de Paris.

On appelle ses habitants les Perrosiens. En 2007, ils étaient 7890 à y vivre toute l'année.

Située dans un site naturel protégé, Perros-Guirec est surtout connue comme station balnéaire à caractère familial grâce à ses belles plages de sable fin comme Trestraou ou encore Trestignel, mais aussi connue pour sa côte composée en partie de blocs de granit rose aux formes assez impressionnantes.

En 2007, la ville a été élue meilleure station balnéaire de France dans une enquête réalisée par le magazine Le Nouvel Observateur.

 

 

 

 

 

Perros-Guirec est divisée en plusieurs bourgs dont les plus importants sont Ploumanac'h et La Clarté qui se situent en dehors de la ville elle-même.

La ville a deux emblèmes : le macareux qui est un petit oiseau marin au bec coloré dont la plus grande colonie en France niche dans les Sept Îles, et la fleur d'hortensia particulièrement présente dans la ville et les jardins des particuliers.

 

Son activité est essentiellement touristique. Durant la saison d'affluence l'été, la ville prend une autre dimension tant en activités (sportives, culturelles et économique) qu'en population (multipliée par 8 environ).

 

Le sentier des douaniers qui se trouve sur le site protégé des landes de Ploumanac'h, borde la célèbre Côte de granit rose, érodée depuis près de 300 millions d'années, offrant un paysage presque surnaturel de chaos granitiques aux formes insolites, et s'étendant sur près de 9 kms. (Voir la page sur Le sentier des douaniers )

Le granit a été longtemps l'objet de nombreuses extractions littorales qui heureusement aujourd'hui ont été délaissées, mais il est encore activement exploité dans les terres, dans les carrières situées à La Clarté.

 

 

 

 

La ville comprend trois plages principales. Celle de Trestraou où se trouvent le casino ainsi que le Palais des Congrès où bien souvent, ont lieu des expositions. C'est de cette plage qu'il est possible d'embarquer pour visiter les Sept Îles qui l'environnent, parmi lesquelles "l'île aux oiseaux" (l'île Rouzig) qui est inhabitée mais où résident goélands et fous de Bassan.

La plage de Trestrignel est assez sauvage et est comme encaissée au bas d'une côte et bordée par la pointe du Château, promontoire rocheux du haut duquel on peut profiter d'une magnifique vue panoramique sur les îles, notamment sur l'île Tomé, qui ne fait pas partie des Sept Îles.

La plage de Saint-Guirec se situe quant à elle dans le bourg de Ploumanac'h, le long du sentier des douaniers. Face à elle, sur une petite île, se dresse le Château de Costaérès, accessible à très grandes marées basses et dans lequel Henryk Sienkiewicz est réputé avoir écrit la version française de son livre "Quo vadis ?". L'île est aujourd'hui la propriété du comédien allemand Dieter Hallervorden.

 

Le port de la ville est doté d'un bassin à flot et accueille aussi bien les marins pêcheurs que les plaisanciers. Un bassin de rétention d'eau jouxtant le bassin à flot, le Linkin, anciennement "bassin de chasse", a été transformé en aire d'activités nautiques (scolaire ou touristique selon la saison).

 

Depuis 1994, Perros-Guirec accueille et organise chaque année le Festival de la Bande dessinée.

 

Le blason de Perros-Guirec

 

Ecartelé d'or et d'azur, au chef d'azur chargé de trois coquilles Saint Jacques d'or.

 

"Régis de Saint-Jouan (1990) : "La commune de Perros-Guirec avait pour armoiries écartelé d'or et d'azur. Ces armoiries étaient celles de la famille de Barach (en Louannec), peintes sur la maîtresse vitre de l'église paroissiale, lors d'un procès-verbal du 15 décembre 1629 ... Elles furent peintes aussi en 1885, dans la salle du Conseil général de l'ancienne préfecture, démolie en novembre 1971, où elles représentaient le canton de Perros-Guirec. Le conseil municipal a ajouté à ces armes un chef d'azur chargé de trois coquilles d'or  ( ... par délibération du 12 novembre 1975, sans approbation préfectorale)."

Sources : http://marikavel.org/bretagne/perros-guirec/accueil.htm

 

 

 

Un peu d'histoire

Grâce à sa position géographique, Perros-Guirec a de tout temps marqué l'histoire. Bien qu'on ne trouve sur le territoire de la commune aucun monument mégalithique, ce pays a derrière lui un très lointain passé.

Toutefois, l'histoire n'a retenu que le nom de son évangélisateur, Saint Guirec qui arriva au VIIème siècle du pays de Galles. Son oratoire et la chapelle perpétuent son souvenir.

 

Perros-Guirec fait partie du Trégor, mais jusqu'à la Révolution française, la paroisse de la ville, enclavée dans l'évéché de Tréguier, faisait partie du doyenneté de Lannion, relevant de l'évéché de Dol et connue sous le vocable de Jacques le Mineur (voir l'église Saint-Jacques, principale église de la ville).

Entre 1908 et 1949, la ville est desservie par un petit train en provenance de Lannion ou Tréguier, et qui s'arrête au niveau de la rade.

 

"Perros" provient des mots bretons "Pen" (cap, bout, extrémité) et "roz" (colline descendant vers la mer).

"Guirec" (que l'on écrit "Gireg" en breton, est le nom d'un moine venu d'outre-Manche pour évangéliser les Bretons de l'époque et qui a pris pied sur la plage de Saint-Guirec à Ploumanac'h. On retrouve le nom de ce Saint dans le nom de la commune de Locquirec (Loc Guireg).

 

"A la fin du XIXème siècle, les premiers touristes arrivent à Perros-Guirec. Ils s'appellent Charles Le Goffic, Anatole Le Braz, Gabriel Vicaire, Maurice Denis, Henri Rivière. Tous sont des peintres ou des écrivains reconnus et sont attirés par la beauté des paysages de la Côte de Granit Rose. C'est même l'un d'entre eux, Ernest Renan, qui sera en partie à l'origine de l'essor de Perros-Guirec en tant que station touristique. Le célèbre écrivain ira jusqu'à convaincre son ami Joseph Le Bihan, maître d'hôtel du célèbre restaurant Magny à Paris, de venir s'y installer. L'Hôtel de la Plage, premier hôtel construit à Trestraou, connaîtra un succès immédiat."

(Extrait du guide pratique de Perros-Guirec 2007-2008 Edité par l'Office du Tourisme de Perros-Guirec)

 

 

 

 

Quelques lieux à découvrir sur Perros-Guirec et ses alentours :

 

- Les landes de Ploumanac'h, grand site naturel protégé par le conservatoire du Littoral et la commune de Perros-Guirec. Très impressionnantn par ses amas de granite rose dont certains atteignent 20 mètres de haut, le Sentier des Douaniers constitue l'une des plus belles randonnées pédestres de la région.

 

- Le circuit balnéaire de Trestrignel qui permet de découvrir un site stratégique qui protégeait la rade de Perros-Guirec et aussi plusieurs types d'architecture balnéaire : villas maritimes ou manoirs d'inspiration historique, édifiés à la fin du XIXème et XXème siècle.

 

- La vallée des Traouïero (mot breton signifiant "les vallées") où l'on peut découvrir des gorges remarquables où sont présentes certaines espèces de rares fougères, mousses et plantes alliées qui sont inféodées aux microclimats originaux de tels chaos.

 

- Le musée de Cire, un musée de l'histoire et des traditions de Basse Bretagne. Dix salles reconstituées avec de grands personnages et événements marquants.

 

- Parc des Sculptures Christian Gad qui renferme de magnifiques sculptures monumentales sur granit dont certaines ont été réalisées lors de deux Symposium de Sculptures (en 1998 et 2007)

 

- L'archipel des Sept-Îles et sa réserve naturelle : Au large de la Côte de Granit Rose, entre Perros-Guirec et Trégastel, un archipel sauvage de 40 ha, un royaume incontesté des oiseaux marins.

 

- Patrimoine religieux : L'Eglise Saint-Jacques (située au centre de la ville), La Chapelle Notre-Dame-de-la-Clarté (à l'ouest du centre de Perros-Guirec, dans le quartier de La Clarté), la chapelle de Saint-Guirec et son oratoire (dans la baie de Ploumanac'h) et la Chapelle de Kernivinen (à deux kilomètres de la Clarté dans le quartier de Kernivinen).

 

- la station Ornithologique de l'Île Grande (Ligue pour la Protection des Oiseaux) où l'on peut voir de nombreuses expositions sur la Réserve Naturelle des Sept Îles et les oiseaux de mer.

 

- L'aquarium marin de Trégastel, un monde surprenant des fonds sous marins de la Manche.

 

- Le Planétarium de Bretagne à Pleumeur-Bodou, pour tous ceux et celles qui aiment et se passionnent pour l'astronomie. ( www.planetarium-bretagne.fr )

 

- La Cité des Télécoms à Pleumeur-Bodou, sur un site exceptionnel, vous ferez un merveilleux voyage à travers le temps et les technologies où Passé, Présent et Futur se côtoient. ( www.cite-telecoms.com )

 

 

Adresses utiles :

 

 

Office du tourisme

21, place de l'Hôtel de Ville

22700 Perros-Guirec

Tél. 02 96 23 21 15

http://www.perros-guirec.com/

 

Gare maritime

Plage de Trestraou

22700 Perros-Guirec

Tél. 02 96 91 10 00

http://www.armor-decouverte.fr/

 

La Maison du Littoral

Sentier des Douaniers

Chemin du Phare

22700 Ploumanac'h

Tél. 02 96 91 62 77

http://www.perros-guirec.com/

 

Musée de Cire

51, boulevard du Linkin

22700 Perros-Guirec

Tél. 02 96 91 23 45

 

LPO de l'Île Grande

Station ornithologique

22560  Pleumeur- Bodou

Tél. 02 96 91 91 40

Aquarium Marin

Boulevard du Coz Pors

22730 Trégastel

Tél. 02 96 23 48 58

http://www.aquarium-tregastel.com

 

 

 

 

Sources :

Article Wikipedia :    http://fr.wikipedia.org/wiki/Perros-Guirec

Article Marikavel (blason de Perros-Guirec) : http://marikavel.org/bretagne/perros-guirec/accueil.htm

 Et quelques extraits du guide pratique de Perros-Guirec 2007-2008, Edité par l'Office du Tourisme de Perros-Guirec.

 

 

 

Retour Armor Touristique

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com