Triste Tristan

Paol Keineg

Extrait de "Triste Tristan : récitatif suivi de Diglossie, j'y serre mes gloses"

Editions Apogée - 2003

(Collection La Rivière échappée / dirigée par François Rannou)

 

 

La prairie, le grand lit,
Le pouvoir des corps de l’état -
Deux traces de pieds profondes
dans le sable -
grands noms génériques :
chapelle, plage, forêt,
générant l’histoire d’un mythe
aux formes aérodynamiques -
l’amour en plein air,
et galopades.

 

Contact : armorpassion@yahoo.fr / postmaster@armorpassion.com